Chlordécone

La Société VALECOM, en partenariat avec l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) et VT Green mène actuellement un programme de recherche inédit pour lutter efficacement contre le Chlordécone et régler par la même occasion la question du traitement et de la valorisation de certains de nos déchets.
En effet, en récupérant certains déchets organiques jusque-là enfouis ou exportés, il est possible d’obtenir des boues qui une fois traitées (par pyrogazéification) donnent des types de charbons appelés « biochars » qui ont le pouvoir de séquestrer la molécule de Chlordécone dans les sols pollués.


L’utilisation de ces biochars serait ainsi une véritable alternative à la dépollution qui pour l’instant est impossible compte tenu de l’ampleur de la pollution sur nos terres et de la nature chimique du Chlordécone.